L'herpès labial c'est quoi ?

COMMENT IDENTIFIER
UN HERPES LABIAL ?

1 personne sur 7 souffre d'herpes labial

L’herpès labial ? Qu’est-ce que c’est ?(1,2)


L’herpès labial ne vous évoque rien ? Vous serez surpris d’apprendre que vous le connaissez mieux que vous ne le pensez, car il est plus souvent présenté sous le terme de « bouton de fièvre ».

Cette infection entraîne l’apparition de vésicules, parfois en bouquet, sur ou autour des lèvres. Très contagieux, l’herpès labial récidivant touche environ une personne sur 7 en France.

Vous avez déjà eu des doutes sur une possible infection ? Alors, apprenez à repérer les signes de l’herpès labial pour mieux vous protéger et prévenir les risques de transmission et de récidive.

D’où vient un herpès labial ou bouton de fièvre ?(3-5)


L’herpès est provoqué par une infection virale. Ce sont les virus appelés herpes simplex de type HSV1 et HSV2, très contagieux, qui sont en cause. 90% de la population est porteuse du virus.

C’est souvent le type HSV1 qui est responsable de l’herpès labial : il se transmet par un contact direct avec un sujet contagieux et porteur du virus par la salive ou par les lésions cutanées.

Mais le virus peut aussi se transmettre de manière indirecte, en cas de contact avec des objets contaminés comme des vêtements ou du plastique par exemple.

Comment se manifeste la 1re infection par le virus ?

Il est difficile de s’apercevoir de sa contamination car la première infection par le virus, aussi appelée « primo- infection », passe souvent inaperçue. Mais dans certains cas, l’apparition d’une forte douleur et de fièvre sont les signes d’une gingivostomatite herpétique, annonciatrice de la contamination. Selon les cas, la période d’incubation est de 2 à 12 jours.

Pourquoi les lésions reviennent régulièrement ?(4)


Dans la plupart des cas, le virus de l’herpès labial s’installe bien au chaud dans votre organisme. C’est un locataire plutôt discret qui se loge de façon durable au niveau d’un ganglion nerveux. On dit alors qu’il est dans un état « dormant » ou de latence.

Ce sont souvent le stress, la fatigue ou encore le soleil qui le tire de son sommeil et réactive le virus, entraînant une nouvelle poussée d’herpès.

Quels sont les symptômes de l’herpès labial ?(6)


Les premiers symptômes de l’herpès sont souvent des douleurs, des démangeaisons, des picotements et une sensation de chaleur à l’endroit même où se formeront les lésions cutanées. À chaque réactivation du virus, elles apparaîtront presque toujours au même endroit. Ces premiers signes d’alerte sont appelés des symptômes prodromaux.

Suivent alors les signes prodromaux qui se manifestent par des rougeurs, des gonflements et l’apparition de papules (petits boutons).

C’est ensuite au tour des lésions cutanées d’apparaître. Elles prennent d’abord la forme de vésicules (le fameux bouton de fièvre) qui se regroupent en bouquet sur un bord externe de la lèvre, et peuvent être accompagnées de fièvre.

Attention, zone sensible !

Cette phase est hautement contagieuse car le virus, jusqu’ici endormi, se loge maintenant dans le liquide des vésicules présentes sur les lèvres. L’herpès est alors plus que jamais susceptible d’entrer en contact avec de nouveaux hôtes, le risque de contamination est donc très élevé.

La formation de ces bulles pleines de liquide laisse ensuite place à des croûtes recouvrant les lésions, qui disparaissent en quelques jours.

Vous avez un doute ?

L’herpès labial est très contagieux et peut se transmettre dès la phase d’apparition des signes précurseurs.
En cas de doute, mieux vaut être au plus vite rassuré : demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Quels sont les facteurs déclenchants du bouton de fièvre ?(1)


Les facteurs favorisant les poussées d’herpès labial sont nombreux. Le virus endormi va alors se réveiller. Les plus fréquents sont :

Une autre maladie virale telle que le rhume, l’exposition au soleil ou au froid, le stress, la fatigue, les règles, un trouble émotionnel, une opération chirurgicale ou dentaire, un traumatisme.

Événements favorisant le déclenchement d’une crise (en % des cas) :

Identifier herpes labial chiffres

Le saviez-vous ?

La fréquence des poussées est variable d’un sujet à l’autre et tend à diminuer avec l’âge.

Moins d'herpès labial - Comment l'identifier

90% de la population est porteur du virus de l’herpès

Moins d'herpès labial - picotements et démangeaisons

Picotements et démangeaisons, symptômes précurseurs ?

Identifier un herpès labial

Les facteurs déclenchants les plus fréquents sont le stress et la fatigue.

(1) ANSM. Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance. L’herpès labial ou bouton de fièvre. Juin 2008.
(2) Lara El Hayderi and Arjen F. Nikkels. Infections par les virus herpès simplex 1 et 2, In Dermatologie infectieuse, edited by Mourad Mokni, Nicolas Dupin and Pascal del Giuduce, Elsevier Masson, Paris, 2014, Pages 7-16, ISBN 9782294732843, https://doi.org/10.1016/B978-2-294-73284-3.00002-8.
(3) HAS. Conférence de Consensus. Prise en charge de l’herpès cutanéo-muqueux chez le sujet immunocompétent (manifestations oculaires exclues). Novembre 2001.
(4) Infections à Herpes Simplex Virus. Lettre d’actualités MedQual N°165. Septembre 2016.
(5) Kirsner RS. et al. How to manage recurrent orofacial herpes simplex virus-1 lesions. The pharmaceutical Journal 2009;283:187-190.